P3 Bilan partagé pour les deux équipes qui avaient tout à gagner - News RCGS Comines Warneton - les réfèrents sur Comines Warneton

ADMIN WEBMASTER
RCGS CREATION
PHP HTML JAVASCRIPT MYSQL
DE SITE WEB
Aller au contenu

Menu principal :

P3 Bilan partagé pour les deux équipes qui avaient tout à gagner

les réfèrents sur Comines Warneton
Publié par dans Football Comines ·
 
Le dimanche 26 novembre l’équipe A de la Jespo Comines recevait la redoutable formation du K.EV Beselare pour leur treizième journée de championnat en Provinciale 3ème A. Fondamentalement opposés au classement, l’objectif principal de cette rencontre étant le maintient pour les uns, et la montée pour les autres.


Après le ballon du match botté par Maxime Vandermarliere, lors du premier quart d’heure, se sont les Flandriens qui semblent les plus entreprenants, mais la première possibilité de marquer est à l’actif des locaux, avec une autre à la dix-huitième minutes, mais les tirs au but ne son pas cadrés. Et à la vingtième, possibilité cette fois pour Beselare, mais hors cadre. Durant le reste de la première période dont les Flandriens semble les plus frustrés de ne pas encore ouvert le score, les attaquent et les contres se multiplient, et les gardiens ont de quoi se réchauffer.

 

En début de seconde période, les rouges et blancs ont par deux fois, l’opportunité de créer la surprise, mais le dernier homme du K.EV parvient à capter le ballon. Ensuite, se sont les rouges et jaunes qui se chargent d’offensives à outrance et à la défense locale, de les repousser. A la septante-deuxième minute, grosse frayeur pour les supporters locaux, quand un attaquant du village des sorcières, par un puissant tir croisé depuis le grand rectangle n’a plus qu’a le mettre dans les filets, par superbe réflexe, Andy le sorcier local, parvient à repousser le ballon du pied. Durant les quinze dernières minutes de cette passionnante rencontre, chaque équipe aura encore la possibilité de récolter deux points de plus, mais comme le foot n’est pas une science exacte, le sort en a décidé autrement. Quoique, les plus méritants étant les rouges et blancs qui comme le vins, s’améliore avec l’âge…



 
Quant à l’homme du match, difficile de citer des noms, mais pour une fois qui n’est pas coutume, disons que, c’est Pieter Ballieu l’homme en noir qui à très bien arbitré la rencontre.
 
 
Reportage:  
Walter Vandenberghe
Sources de l'article:



Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu